La grande nouveauté de la carte grise en France

carte grise en ligne

Depuis sa création la carte grise a beaucoup évolué, elle a changé de forme, elle a également changé de contenu, afin de mieux correspondre aux réalités de l’environnement dans lequel elle se trouve. Depuis que le nouveau Système d’immatriculation des véhicules a été mis en place en 2009, on observe beaucoup de changements dans les possibilités liées à ce document. Rappelons tout d’abord que la carte grise voir sur le site https://www.commander-sa-carte-grise.com/n’est pas un titre de propriété, mais plutôt un document qui autorise un propriétaire à rouler avec son véhicule. Un véhicule, à deux roues ou à quatre roues ne peut pas rouler sans carte grise, sauf si le propriétaire en détient une provisoire. La carte grise provisoire a une validité d’un mois, délai après lequel le propriétaire du véhicule doit entrer en possession de la carte grise définitive. Avec le nouveau système, le propriétaire n’est pas obligé d’inscrire sa région d’origine dans le dossier.

Peut-on choisir sa région avec la nouvelle carte grise ?

Voilà la grande nouveauté depuis l’arrivée du nouveau système d’immatriculation, chacun peut choisir la région ou le département qu’il souhaite voir apparaître sur sa plaque d’immatriculation. Il n’ ya pas d’obligation d’y inscrire le département dans lequel on réside. Vous pouvez donc mettre le numéro de votre département d’origine sur votre plaque d’immatriculation, même si vous résidez ailleurs. Pour changer de numéro de département, vous n’aurez pas besoin de remplir un nouveau dossier de carte grise, vous pouvez simplement vous rendre chez un fabricant poseur de plaques d’immatriculation qui effectuera le changement en quelques jours. Précisons que les nouvelles plaques d’immatriculation sont de couleur noire avec des écritures blanches, et le numéro de département se positionne à droite sur fond bleu.

Lorsque le véhicule change de propriétaire, il est important que le nouveau propriétaire apporte des modifications sur la carte grise du véhicule, en justifiant ce changement avec le certificat de vente qu’il aura obtenu du propriétaire. Par contre, le nouveau propriétaire n’a pas l’obligation de modifier la région et le département, mais il peut le faire s’il le souhaite. En plus du certificat de vente, le nouveau propriétaire doit fournir d’autres documents afin de pouvoir obtenir la carte grise, notamment des justificatifs de son identité, le contrôle technique du véhicule et d’autres éléments. Pour obtenir la carte grise, le propriétaire peut se rendre dans la préfecture de son choix ou faire sa demande directement sur internet. Après 48 heures il obtient son immatriculation provisoire et au maximum après un mois il reçoit sa carte grise définitive.

Quelle est la genèse de la ville de Marrakech ?

la ville de marrakech

La ville de Marrakech que l’on appelle aussi affectueusement la ville rouge ou la ville ocre est l’une des villes du centre du Maroc, à l’intérieur des terres, non loin des montagnes de l’Atlas. La ville porte le surnom de ville rouge parce qu’une bonne partie des immeubles et des maisons qui la constituent sont de couleur rouge. C’est en 1071 que cette ville voit le jour sous l’impulsion de Youssef Ibn Tachfin as-Sanhaji, il est à la tête de l’empire berbère des Almoravides. Avant cela, le Maroc était réputé dans tout l’Orient sous le nom de « Marrakech » voir aussi https://charm-chic.yolasite.com/, cette appellation est toujours utilisée en Iran. Le nom « Maroc » lui-même est issu de la déformation du mot portugais signifiant « Marrakech » : Marrocos. La ville de Marrakech abrite 928 850 habitants selon le recensement de 2014, occupants les 230 km² qui constituent la ville. On atteint donc une densité de population de 350 habitants à l’hectare, cela particulièrement dans la Médina.

Marrakech est la quatrième plus grande ville du royaume, derrière Casablanca, Fès et Tanger. Marrakech est divisée en deux parties bien distinctes : la ville historique qui s’étend sur 10 kilomètres d’enceinte et la ville nouvelle qui comprend les quartiers Guéliz, Sidi Youssef Ben Ali, Daoudiat, Douar Askar et Hivernage. Guéliz est de nos jours le centre-ville commercial de Marrakech. Rappelons que ce quartier a été construit par les Français durant le protectorat. Le quartier Hivernage regroupe de nombreux complexes hôteliers. Au fil des années, la ville s’étend à la périphérie, c’est ainsi que l’on voit de nouveaux quartiers de type résidentiel apparaître comme la région de Targa, Tamansourt ou encore l’extension de l’avenue Mohammed VI.

Pour en revenir à l’histoire, la ville a été fondée en 1071 comme nous l’avons dit. Le nom « Marrakech » est tiré de la langue Tamazight et se constitue de deux mots essentiels. « Mour » qui veut dire « pays » et « Akouch » qui signifie « Dieu ». Littéralement Marrakech signifie « la terre de Dieu ». D’autres interprétations donnent plutôt le sens « terre de parcours ». Sous l’impulsion des Almoravides, Marrakech voit arriver des infrastructures comme les mosquées, les médersas, mais aussi un centre commercial, plaque tournante du commerce entre le Maghreb occidental et l’Afrique noire. Précisons que les Almoravides étaient des guerriers à la fois pieux, austères et savants ce qui explique l’engouement pour les mosquées et les écoles de formation en théologie coranique. Voilà en quelques lignes un résumé de la genèse de la ville de Marrakech.

Existe-t-il une réglementation pour la trottinette électrique ?

trotinette electrique

La trottinette électrique https://trottinette-electrique-journal.blogspot.com/ne fait plus partie des innovations. Depuis quelques années, cet appareil est entré dans les habitudes des populations citadines et même rurales. Ce sont des engins qui permettent de se déplacer de manière aisée et fluide sur la chaussée et quelques fois sur le trottoir. Les propriétaires de trottinettes sont de plus en plus nombreux, ils s’en servent pour effectuer leurs trajets courts ou pour effectuer de longues distances en mixte. C’est-à-dire, associer les transports en commun à la trottinette pour se déplacer de manière plus rapide et indépendante. Officiellement il n’existe pas encore de réglementation pour les trottinettes, pour le moment elles dépendent essentiellement de la réglementation en vigueur qui est le Code de la route. Quelques règles de base peuvent être appliquées à l’utilisation de la trottinette notamment sur la vitesse, l’espace de conduite et même l’immatriculation.

S’agissant des équipements dont le conducteur doit disposer lorsqu’il roule avec une trottinette électrique, il n ya pas d’obligation. Les conducteurs de trottinettes électriques ne sont pas obligés de porter des équipements de sécurité, mais il est fortement recommandé de le faire. A priori, les trottinettes ne sont pas autorisées à rouler sur les trottoirs, mais on retient aussi que les véhicules se déplaçant sur les trottoirs ne doivent pas dépasser la vitesse de 6 km/h. Par contre, une fois qu’un véhicule est autorisé à rouler sur la chaussée, à l’exception des vélos, et qu’il roule à plus de 25 km/h, il doit être immatriculé, et cela doit se voir par une plaque fixée sur le véhicule. Les amendes ne peuvent pas être données au hasard, pour qu’un conducteur de trottinette en reçoive une, il faut qu’il y ait eu des manquements comme l’absence de certificat d’immatriculation, l’absence de casque, etc.

Pour en revenir à la plaque d’immatriculation, cette dernière peut être retirée lorsque la trottinette électrique est soumise à une activité sportive dans un cadre adapté. Le numéro d’immatriculation qui est unique à chaque véhicule est constitué de 6 chiffres blancs étalés sur 2 lignes de 3 caractères chacun. Le tout sur fond bleu. En cas d’absence d’immatriculation, la peine peut atteindre la somme de 750 euros. Pour respecter la réglementation en vigueur et permettre au conducteur d’être libre, certains constructeurs rendent leurs trottinettes électriques polyvalentes. C’est le cas de la Magic Trott Nitro qui est d’origine française, avec ses grandes roues, elle propose deux vitesses : 6 km/h pour rouler sur le trottoir et 25 km/h pour se déplacer sur la route.

Quelle est la valeur du bien immobilier que l’on possède à Koh Samui ?

immobilier Koh Samui

Quand on dispose d’un bien immobilier à Koh Samui ou dans n’importe quel autre pays et que l’on souhaite le revendre, il est primordial de connaitre soi-même la valeur dudit bien afin de pouvoir positionner au juste prix sur le marché local. Qu’il s’agisse d’un appartement, d’une maison ou carrément de tout un immeuble, quelques astuces peuvent aider à trouver quelle est la valeur dudit bien et faciliter ainsi les négociations qui mèneront à la conclusion de la transaction.

Comment évaluer son bien immobilier à Koh Samui ?

Plusieurs techniques permettent de nos jours de savoir quel est le prix des biens immobiliers avec Atlasimmobilier International à Koh Samui et dans les autres parties du monde. Au nombre de ces techniques, nous pouvons citer la méthode comparative qui reste l’une des méthodes les plus utilisées. Il s’agit plus concrètement de faire une comparaison pure et simple entre le bien destiné à la vente et les biens qui lui sont semblables sur le marché actuel. Par exemple s’il s’agit d’un appartement de 2 chambres, il sera comparé avec un autre appartement de 2 chambres présentant les mêmes caractéristiques et si possible les mêmes conditions environnementales. Une villa sera comparée à une autre villa du même type. La superficie, l’environnement, le nombre de pièces, l’âge sont des caractéristiques qui devraient être semblables dans ce processus, car elles sont prises en compte dans la fixation du prix d’un bien immobilier.

Faisons ensemble le tour de certains des facteurs qui sont pris en considération lors de la détermination de la valeur vénale d’un bien immobilier à Koh Samui ou ailleurs. La superficie est l’un des critères de choix, cette valeur est un atout de luxe du fait de sa rareté, elle compte donc énormément quand on souhaite évaluer le prix d’un bien, ainsi que la hauteur et le volume. La lumière est un autre facteur important qui apporte de la valeur ajoutée à un bien. En effet, des pièces sombres ne sont pas un atout pour faire grimper le prix d’un bien. La qualité, qui est très souvent liée à la nature et la robustesse des installations ne doit pas être négligée, il s’agit d’éléments comme l’isolation thermique ou sonore, les matériaux écologiques, etc. Le voisinage et l’environnement du bien restent importants. Les maisons entourées d’écoles de magasins, etc. Finissent par avoir plus de valeur que celles qui ne sont entourées par aucune infrastructure clé.

Louez un Riad pour assister au Festival International du Film de Marrakech

Riad Marrakech

Le FIFM sera bientôt de retour pour sa quinzième édition, du 4 au 12 décembre 2015. Pour cette nouvelle célébration du cinéma international au Maroc, les organisateurs ont fait les choses en grand. En effet, cette année, c’est le très célèbre réalisateur Francis Ford Coppola qui sera président du jury. Les films du réalisateur comptent parmi les plus grands chefs-d’œuvre que le cinéma ait connus. Francis Ford Coppola fait partie des cinéastes qui sont passionnés de culture pop et qui assument totalement leur indépendance. Grâce à ses œuvres et à son art, le cinéma américain a été révolutionné depuis la fin des années 1960. On se souvient encore des honneurs qu’il a reçus à Marrakech pendant le FIFM en 2002, ainsi que son intervention pendant une master classe, l’année 2010. Depuis le temps une réelle amitié est née entre le Maroc et le cinéaste. Vous pouvez donc déjà réserver votre Riad à Marrakech sur le site http://www.riadalili.com/ si vous souhaitez vivre cette édition du FIFM.

Francis Ford Coppola est né en 1939 à Détroit et il a grandi dans le Queens à New York. Souffrant de poliomyélite pendant son enfance, il a donc passé beaucoup de temps dans son lit et c’est ainsi que sa passion pour le cinéma naît et se développe, grâce au projecteur miniature qu’il a à sa disposition. Il a ensuite fait ses études supérieures dans les universités Hofstra et Ucla en théâtre et cinéma, filières dans lesquelles il faisait preuve de beaucoup d’enthousiasme et de volonté. Son premier véritable succès arrive avec l’oscar du meilleur scénario qui lui est accordé pour le film « Patton », ensuite il réalise la trilogie « Le parrain », et les films « apocalypse Now » et « conversation secrète ». Des films que l’on a pu découvrir dans les Riad et les cinémas à Marrakech.

Réalisateur, scénariste, il se fait désormais producteur à travers sa société American Zoetrope qui a contribué à lancer et à enrichir la carrière de nombreux jeunes réalisateurs comme George Lucas, John Milius ou même sa propre fille Sofia Coppola. De nombreux acteurs et actrices ont également évolué grâce à cette société, notamment Diane Keaton, Harrison Ford, Al Pacino, Robert De Niro, James Caan, Robert Duvall, Laurence Fishburne, etc. Les films produits par cette société ont remporté globalement 70 nominations aux Oscars pour 16 oscars reçus. Des films qui vous ont certainement marqué même dans le Riad à Marrakech. Le cinéaste se déclare très honoré d’avoir été choisi pour présider au jury de cet évènement d’envergure, étant lui-même un grand amoureux du Maghreb.

Rôle de l’architecte dans les travaux du secteur immobilier à Marrakech

villa avec piscine a Marrakech

Les projets qui concernent les biens dans le secteur immobilier à Marrakech comptent parmi les plus importants. Ce sont des projets qui demandent beaucoup d’investissement, que ce soit en temps ou en argent. Pour mener à bien leur projet, les personnes non professionnelles du secteur doivent se faire accompagner de professionnels afin que tout se déroule dans de bonnes conditions. Parmi ces professionnels nous pouvons citer en bonne position les architectes. Il est très difficile de se lancer dans un projet immobilier sans impliquer un architecte qui vous fournira les plans adéquats pour le déroulement et pour l’aboutissement de votre projet. Bien évidemment pour produire des plans adaptés, l’architecte se base sur vos attentes et vos préférences. Il faut savoir que produire des plans est indispensable avant de se lancer dans la réalisation d’un quelconque projet immobilier.

Dans les projets immobiliers à Marrakech voir le site Cote et ailleurs, l’architecte ne se contente pas uniquement de dessiner les plans du futur bâtiment selon vos attentes, il est aussi celui qui produit l’ensemble des documents dont vous aurez besoin pour concrétiser ledit projet. Ces documents sont généralement requis pour déposer une demande de permis de construire, avant de pouvoir débuter les travaux. Certains architectes ont même la capacité de faire eux-mêmes l’ensemble des démarches qui s’imposent dans le cadre de l’obtention de toutes les autorisations qui vous permettront de débuter vos travaux en toute légalité, sans craindre des défauts au moment de la réception des travaux.

Dans le secteur immobilier à Marrakech voir sur le site Cotemedina http://www.cotemedina.com/, les artisans en charge d’effectuer les travaux et de leur suivi ne sont pas toujours ce que l’on espère. Très souvent, les commanditaires de travaux se plaignent de la mauvaise qualité des matériaux utilisés ou de la mauvaise application des techniques, résultant ainsi à une mauvaise qualité des bâtiments, qui ne correspondent pas toujours à ce que l’architecte avait prévu. Pour éviter ce genre de situation contraignante et difficile, l’architecte peut contrôler et suivre les travaux en cours. En effet, parmi les missions de l’architecte, il peut assurer la surveillance et le contrôle des travaux pendant leur déroulement. De cette manière il s’assurera que les travaux concordent au plan préétabli et par ricochet au permis de construire accordé au commanditaire. À la fin des travaux, lorsque toutes les opérations prévues auront été achevées, et que votre bien sera réel, l’architecte vous fournira une attestation de fin de travaux qui confirme que les travaux effectués concordent au plan validé par les autorités publiques.

Comment utiliser la trottinette électrique et autre engin du même type en Europe ?

trottinette-electrique 2016

En Europe, il n’existe aucune réglementation harmonisée concernant l’utilisation des engins électriques de déplacement, en fonction du pays la situation sera différente. Globalement, un consensus a été entendu entre les différents pays pour limiter la vitesse maximale de ces engins à 6 km/h lorsqu’ils sont utilisés sur les trottoirs. En Suisse la trottinette électrique http://www.trottinetteelectrique.eu/ et ces autres appareils sont assimilés à des cyclomoteurs et sont autorisés à rouler sur les bandes et pistes cyclables lorsque l’agglomération en dispose. Pour pouvoir conduire ces appareils, les individus doivent être titulaires d’un permis M, permis cyclomoteurs et être âgés au minimum de 14 ans. Selon l’arrêté royal de février 213 en Belgique, les appareils qui se déplacent à la même vitesse « du pas » sont soumis à la même réglementation que les piétons. S’ils se déplacent à la vitesse supérieure, ils sont soumis aux mêmes règles que les cyclistes avec une vitesse maximale de 18 km/h.

Le règlement grand-ducal du Luxembourg datant du 28 avril 2014 assimile les gyropodes à des cycles. Par contre en Grande-Bretagne, le système est plus rigoureux avec ce type d’appareils. Ces engins sont assimilables à des véhicules à moteur et sont pour le moment, soumis aux mêmes conditions que les automobiles et les motocycles. La police va même un peu plus loin en doutant que ces véhicules soient un jour autorisés à rouler sur la voie publique (la chaussée). Cette rigueur vis-à-vis des trottinettes électriques et engins du même type est étonnante considérant que c’est le seul pays en Europe où on fabrique les voitures à trois roues.

La trottinette électrique et les autres véhicules de cette catégorie disposent d’une autonomie d’environ 70 km, il serait donc difficile que vous vous rendiez jusqu’à votre lieu de vacances en trottinant. La question du transport se pose alors, que ce soit avec votre véhicule personnel ou dans les transports en commun. En général ces engins sont pliables afin que l’on puisse les transporter dans un coffre de voiture, les ranger sous une chaise de bus, de train ou de métro. Les possibilités sont nombreuses, une fois de plus tout dépend du modèle que vous avez et de ses caractéristiques. Il faut quand même savoir que les vélos ne sont pas autorisés dans certains véhicules de transport en commun, notamment le métro et les tramways, sauf en cas d’urgence dans les tramways. Le RER par contre admet la présence de vélos.

Quel est le nombre de véhicules à pneus qui roulent en Guadeloupe ?

penus guadeloup

Si on fait une petite analyse sur le terrain, on se rend compte qu’en Guadeloupe, le nombre de véhicules qui circulent est de plus en plus croissant, c’est une tendance qui ne change pas beaucoup. Certes les habitants vivent cette réalité au jour le jour, mais les résultats obtenus par l’Institut national de la statistique et des études économiques sont assez parlants et révélateurs. La Guadeloupe est parcourue par 2 809 kilomètres de routes qui sont de plus en plus fréquentés. Le nombre de véhicules à pneus en Guadeloupe sur le site http://www.vospneus.fr/ ne cesse d’augmenter. Si on prend l’exemple du pont de la Gabarre, qui permet de relier Basse-Terre et Grande-Terre, on note que 90 000 véhicules y circulent chaque jour, ce chiffre a doublé entre 1992 et 2007. En 2006 80% des travailleurs de la Guadeloupe se rendent à leur lieu de service en voiture, 10 points de plus qu’en 1999.

On peut aussi constater que dans la même lancée, l’utilisation des moyens de transport en commun connait une baisse. Au final, seulement 9% des travailleurs en Guadeloupe vont au travail en se servant de leur voiture. Ces chiffres rendent compte d’un phénomène qui est de plus en plus présent et qui évolue. Ce n’est pas un phénomène qui fait plaisir à tout le monde, puisque l’augmentation du nombre de véhicules à pneus en Guadeloupe n’a pas que des avantages. En plus de la pollution qui s’en suit, le grand nombre de voitures sur les routes occasionne un problème embêtant : les embouteillages. Un blocus quotidien auquel font face les conducteurs de la Guadeloupe.

Depuis que les ronds-points ont été construits dans le département, on a l’impression que le phénomène a pris encore plus d’ampleur. Cela provoque des ralentissements, et des engorgements renforcés par le peu de connaissance des règles pour certains, l’incivilité des autres, etc. Les véhicules à pneus en Guadeloupe sont un bon moyen de se déplacer au sein du département. Les transports publics sont en cours de réorganisation depuis 2007, mais cela n’empêche pas que l’on y trouve de nombreuses lacunes, ce qui justifierait l’utilisation des moyens de transport personnels. C’est vrai que désormais les bus ont des horaires, plus ou moins respectés, les arrêts de bus ont été installés, les tarifs sont harmonisés, mais toutes les zones ne sont toujours pas bien desservies et après 19h il n’y a plus de bus. Ce qui n’encourage pas vraiment à l’utilisation des transports en commun.

Comment choisir ses trottinettes en fonction de ses caractéristiques ?

trottinette electrique-

De nos jours, l’utilisation de trottinettes n’est plus seulement réservée aux enfants ou aux jeunes. En effet, depuis quelques années, l’utilisation de trottinettes voir sur le site Urbanmove., de vélos et d’autres moyens de transport propres est un moyen de lutter contre la pollution et la destruction de l’environnement qui est en majorité causée par l’émission de gaz à effet de serre. Dans ce processus, de nombreuses personnes préfèrent se servir de ces moyens afin de parcourir les courtes distances, par exemple de la maison jusqu’à l’arrêt de bus. Précisons que de nos jours, la plupart des trottinettes sont pliables et compactes, donc on peut les transporter partout où on va. De plus ces engins (vélos, trottinettes, etc.) sont des loisirs agréables et permettent de se déplacer rapidement, de gagner de la place et de rendre son déplacement efficace. Faire le choix d’une trottinette quand on est adulte dépend principalement des distances que l’on souhaite parcourir. Avant de pouvoir faire son choix, il faut savoir quels sont les éléments qui entrent dans un modèle et comment ils sont différents d’un modèle à un autre.

Prenons l’exemple des roues, les différents modèles n’ont pas toujours des roues de même diamètre. Précisons que plus le diamètre des roues est important, plus l’engin sera rapide. La dureté de la gomme qui compose les roues est assez importante, car une gomme tendre facilite l’adhérence, mais également le confort du transport, mais s’usera plus rapidement qu’une gomme plus dure. Afin de mieux vous orienter dans le choix des roues, la dureté est indiquée par la lettre A, tandis que le diamètre est défini en millimètres. Lorsque l’on pilote une trottinette, on pose ses pieds sur le plateau qui porte le nom de « deck ». En fonction des modèles, le deck peut être plus ou moins large et est généralement fait en aluminium ce qui en fait une partie assez résistante. La fluidité des roulements est définie par les normes ABEC, plus la norme est élevée et moins la vitesse sera forte.

Si par exemple, vous avez une trottinette avec une norme ABEC 7, vous aurez plus de confort, car il sera moins nécessaire de relancer la trottinette. Les suspensions qui se trouvent à l’avant de l’engin, mais aussi à l’arrière, permettront à l’engin d’amortir de manière efficace, les irrégularités que l’on retrouve sur la route. Par contre, la trottinette sera moins nerveuse pendant les relances. Très souvent les freins se trouvent sur le guidon, à l’avant comme sur les vélos. Quelques fois, on les retrouve à l’arrière juste au-dessus des roues. La capacité de freinage n’est pas fonction de la position du frein. Le système de pliage est un paramètre important puisqu’il faut pouvoir transporter son engin partout où on va, même dans les transports en commun. C’est pour cette raison que la facilité du système de pliage, et sa rapidité ne sont pas à négliger lors du choix de la trottinette.

Découvrez deux designers aussi talentueux que Charles Eames créateur de la chaise dsw

chaise Dsw
Avez-vous déjà entendu parler de la coopérative industrielle, l’un des fabricants les plus réputés de mobilier traditionnel ? Elle a été fondée par le designer Peio Uhalde. Dans cette démarche, il a bénéficié du soutien et de l’accompagnement de Jean Louis Iratzoki, sur le chemin du design raisonné. En travaillant ensemble, ces deux designers sont à la tête d’une entreprise de design format Euskadi. Ce duo fonctionne à merveille parce que ces deux designers sont totalement complémentaires. Pendant que Peio Uhalde accorde une grande place à l’écoresponsabilité dans la mise en application de ses œuvres, Jean Louis Iratzoki joue de sa fibre artistique et de son talent poétique dans le design. Alki, structure fondée par Peio Uhalde, est une marque dont les caractéristiques principales sont la traçabilité, l’appartenance à un terroir et le respect de l’environnement. Des valeurs que la marque défend depuis qu’elle a été créée. Autant la chaise Eames dsw sur le lien suivant http://www.famous-design.fr/techniques-de-restauration-dune-chaise-eames-dsw-ou-dune-chaise-en-bois/a révolutionné le milieu du meuble design, autant Alki marque positivement le design.

C’est en 1981 que Peio Uhalde a créé sa première structure, une coopérative basée à Itxassou, en plein cœur des Pyrénées-Atlantiques. Pendant ses 25 premières années de fonctionnement, la société Alki produit essentiellement des meubles faits en bois de chêne teinté, des sièges faits de manière traditionnelle. Précisons que le terme « Alki » signifie chaise en basque et les deux designers sont d’origine basque. Le fondateur ne s’arrête pas en si bon chemin, toujours attentif aux besoins du marché, c’est en 2005 qu’il décide de se tourner vers la fabrication d’un mobilier plus contemporain. Le matériau de base continue d’être le chêne, mais désormais il est blanchi. Autant la chaise Eames dsw a influencé le marché, autant les nouveaux meubles d’Alki ont changé la donne.

Ce changement radical a été inspiré par le designer et directeur artistique Jean Louis Iratzoki. Jean Louis Iratzoki est avant tout un artiste, dans le cadre de sa collaboration avec Alki, il avait carte blanche et il a permis à une nouvelle génération de meubles de voir le jour. Des meubles pas aussi marquants que la chaise Eames dsw, mais qui ont changé la donne dans l’ameublement. Les meubles désormais incontournables de Jean Louis Iratzoki peuvent être vus au Mucem à Marseille, à Paris au restaurant Saturne ou encore à Biarritz à la Cité de l’océan. En plus de travailler avec Alki, l’artiste collabore avec de nombreuses autres entreprises comme Sokoa ou Retegui.