Découvrez bientôt l’histoire du Sahara sur vos petits écrans au sein du Riad à Marrakech

Afin de retranscrire l’histoire le plus fidèlement possible, Mustapha Khalfi, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, a affirmé vouloir soutenir la production de documentaires portant sur l’histoire du Sahara et la promotion de la culture Hassanie. Ce soutien se chiffre à environ 15 millions de dirhams par an, et permettre d’encourager des productions venant directement du citoyen du Sahara. Comme chaque mois de ramadan, le ministre de la Communication s’exprimait lors d’une rencontre organisée par son ministère en présence des représentants de chambres professionnelles, des professionnels du cinéma et des institutions et syndicats de l’industrie cinématographique. Le ministre a donc fait savoir qu’à l’avenir des semaines dédiées au cinéma marocain auront lieu dans différents pays de l’Amérique latine, afin de promouvoir et de faire connaître la culture marocaine à travers le monde. De cette manière, même les populations du Costa Rica entendront parler du Riad à Marrakech.

Le ministre a donc profité de l’occasion pour faire un bilan des évolutions et des innovations enregistrées dans le secteur de l’audiovisuel, en citant par exemple l’intégration des formations pour les ingénieurs de l’image et du son au nombre des diplômes proposés par l’ISMAC (Institut Supérieur des métiers de l’audiovisuel et du cinéma). Le ministre a également fait remarquer devant les responsables et employés de l’ISMAC, du Centre Cinématographique Marocain, et du ministère que les mesures engagées durant les trois dernières années sont la preuve que le secteur cinématographique au Maroc avance, conformément aux orientations données par S.M le Roi dans son message durant les assises nationales sur le cinéma qui se sont tenues les 16, 17 et 18 octobre 2012. Des orientations qui influencent les entreprises et institutions dédiées au cinéma à proximité du Riad à Marrakech.

M. El Khalfi a également tenu à préciser que cette rencontre était une opportunité pour l’ensemble du secteur, de se rappeler de l’engagement pris d’un commun accord par les professionnels du cinéma à l’échelle nationale. Ne négligeons pas que le cinéma est un véritable outil de communication, un moyen des plus essentiels pour le renforcement du rayonnement du Royaume et de sa culture à travers le monde. Il recommande également de continuer à promouvoir les principes de diversité, pluralité, liberté et diversité, à travers le cinéma. Des principes qui font la force du Maroc et dont on peut se rendre compte en passant un séjour dans le Riad à Marrakech.