Découvrez l’Atlas en faisant un trekking

Trekking dans l'atlas

Découvrir le Maroc implique désormais, pour de nombreux touristes, de se rendre dans des lieux atypiques comme les montagnes, afin de découvrir des paysages exceptionnels et de rencontrer des populations respectueuses des traditions ancestrales. L’Atlas fait partie des zones que les touristes aiment bien découvrir. Toutefois, vu la difficulté d’accès des lieux, le meilleur moyen est souvent de s’y rendre en faisant un trekking dans l’Atlas avec Dunes Deserts http://www.dunesdeserts.com/activité/ascension-du-toubkal/. L’Atlas est un massif qui couvre plusieurs pays en même temps, notamment le Maroc, la Tunisie et l’Algérie, il s’agit d’une chaine de montagnes qui culmine en son plus haut sommet à 4 167 mètres, c’est le Jbel Toubkal que l’on retrouve au Maroc. L’Atlas fait une longueur de 1 600 km et une largeur de 300 km. Pour la petite histoire, le terme « Atlas » rappelle le géant du mythe grec Atlas qui a été condamné par Zeus à porter la voûte céleste sur ses épaules. Dans le Maghreb, le mot Atlas pourrait venir du mot « Adrar » qui veut dire « montagne ». Il pourrait aussi venir de l’association des mots « atl » et « ass » qui signifierait « cache jour ».

Constitution du massif de l’Atlas

Si vous voulez faire un trekking dans l’Atlas, vous avez de nombreuses possibilités, puisque la chaîne s’étend sur 1 600 kilomètres, en formant une barrière entre le Sahara et la mer Méditerranée. La chaîne de l’Atlas regroupe le Moyen, le Haut et l’Anti-Atlas. Le Moyen Atlas est la partie de l’Atlas qui se trouve le plus au nord du Maroc. Il est limitrophe au nord du fleuve Sebou et au sud de la Moulouya et de l’Oum Errabiaa. En général ses reliefs sont arrondis et séparés par des plateaux fertiles. L’Anti-Atlas par contre est la zone la plus au sud du Maroc, et se trouve en bordure du désert du Sahara. L’Anti-Atlas va jusqu’au jbel Saghro.

Le Haut Atlas comme son nom l’indique est la zone la plus haute et la plus accidentée du massif de l’Atlas. Il part de la côte atlantique jusqu’à la frontière entre l’Algérie et le Maroc. Le nord de ce massif abrite la vallée de l’Ourika et le sud rejoint la zone d’Ouarzazate par la vallée du Drâa, formant des bassins d’eau douce. Vous pouvez faire un trekking dans l’Atlas en vous rendant aussi en Algérie. Dans ce pays, l’Atlas est constitué de deux grandes chaînes de montagnes parallèles l’une à l’autre. Ces deux chaînes sont séparées par de hauts plateaux qui affichent des hauteurs variant entre 900 et 1200 mètres d’altitude. Hors du Maroc on retrouve l’Atlas Tellien et l’Atlas Saharien.