Faire un trekking dans le Mgoun non loin du désert du Maroc

trekking au maroc

Le Maroc est un pays dont les richesses naturelles ne sont plus à démontrer. Chaque année les touristes se bousculent par millions aux portes du royaume pour découvrir tout ce que le pays peut leur offrir. Le trekking dans le désert du Maroc http://www.aventure-berbere.com/types/rando-trekking/trekking-desert/est une activité qui est souvent sollicitée. Ceci s’explique par les nombreux avantages que l’activité présente. Tout d’abord elle permet de souder les liens entre les participants, ensuite grâce au trek on découvre de nouveaux paysages au plus près et on se rapproche de la culture locale, de la manière la plus naturelle qui soit. Les trekkings se pratiquent aussi dans les hautes montagnes du Maroc, comme la chaîne de l’Atlas située non loin de Marrakech. Un séjour à Marrakech donne l’occasion de découvrir le Mgoun et les hautes vallées de l’Atlas. Un trekking dans le Mgoun et dans les hautes vallées de l’Atlas se déroule de préférence entre les mois de juin et de septembre, pour des groupes de 4 voire 10 personnes à raison de 6 à 7 heures par jour.

L’idéal lors de cette activité est de se faire accompagner d’un guide qui sait parler français, d’un cuisinier et même des porteurs comme des muletiers. Durant un trekking de cette envergure, les marcheurs séjournent en bivouac, ou en kasbah. Ces options d’hébergement sont aussi disponibles lors d’un trekking dans le désert du Maroc. Lors du trekking dans le Mgoun et les hautes vallées de l’Atlas, vous pourrez découvrir la vallée des roses, la vallée d’Ounila, mais aussi la vallée de la Tassaout et bien évidemment les vallées du Mgoun. La vallée d’Ounila permet de traverser des villages protégés par des forteresses, ainsi que les crêtes des sommets de l’Atlas et ses plateaux où l’on rencontre des populations nomades aux abords du lac de Tamda Anghomar. La haute Tassaout par contre est constituée de sentiers en balcon qui plongent dans la falaise qui abrite des champs.

Ce trekking loin du désert du Maroc, est un voyage plein d’humanité, parce qu’il permet aussi de rencontrer des bergers berbères qui surveillent leurs troupeaux dans les Alpes. On peut aussi rencontrer des villageois qui entretiennent leurs champs. Après le Djebel M’goun, on se retrouve dans les canyons du Mgoun qui marquent la fin de la vallée des roses. Dans ce cadre luxuriant de nature, on retrouve également des kasbahs magnifiques fortifiées et construites dans la pure tradition marocaine. Les oueds M’goun et Dadès, qui arrosent le parcours, irriguent des jardins. C’est une traversée riche en expériences et en découvertes : des paysages exceptionnels à découvrir et des populations locales de qui il est possible d’en apprendre plus sur la culture locale. De quoi vous procurer des sensations fortes lors de vos vacances.