Quelle est la genèse de la ville de Marrakech ?

la ville de marrakech

La ville de Marrakech que l’on appelle aussi affectueusement la ville rouge ou la ville ocre est l’une des villes du centre du Maroc, à l’intérieur des terres, non loin des montagnes de l’Atlas. La ville porte le surnom de ville rouge parce qu’une bonne partie des immeubles et des maisons qui la constituent sont de couleur rouge. C’est en 1071 que cette ville voit le jour sous l’impulsion de Youssef Ibn Tachfin as-Sanhaji, il est à la tête de l’empire berbère des Almoravides. Avant cela, le Maroc était réputé dans tout l’Orient sous le nom de « Marrakech » voir aussi https://charm-chic.yolasite.com/, cette appellation est toujours utilisée en Iran. Le nom « Maroc » lui-même est issu de la déformation du mot portugais signifiant « Marrakech » : Marrocos. La ville de Marrakech abrite 928 850 habitants selon le recensement de 2014, occupants les 230 km² qui constituent la ville. On atteint donc une densité de population de 350 habitants à l’hectare, cela particulièrement dans la Médina.

Marrakech est la quatrième plus grande ville du royaume, derrière Casablanca, Fès et Tanger. Marrakech est divisée en deux parties bien distinctes : la ville historique qui s’étend sur 10 kilomètres d’enceinte et la ville nouvelle qui comprend les quartiers Guéliz, Sidi Youssef Ben Ali, Daoudiat, Douar Askar et Hivernage. Guéliz est de nos jours le centre-ville commercial de Marrakech. Rappelons que ce quartier a été construit par les Français durant le protectorat. Le quartier Hivernage regroupe de nombreux complexes hôteliers. Au fil des années, la ville s’étend à la périphérie, c’est ainsi que l’on voit de nouveaux quartiers de type résidentiel apparaître comme la région de Targa, Tamansourt ou encore l’extension de l’avenue Mohammed VI.

Pour en revenir à l’histoire, la ville a été fondée en 1071 comme nous l’avons dit. Le nom « Marrakech » est tiré de la langue Tamazight et se constitue de deux mots essentiels. « Mour » qui veut dire « pays » et « Akouch » qui signifie « Dieu ». Littéralement Marrakech signifie « la terre de Dieu ». D’autres interprétations donnent plutôt le sens « terre de parcours ». Sous l’impulsion des Almoravides, Marrakech voit arriver des infrastructures comme les mosquées, les médersas, mais aussi un centre commercial, plaque tournante du commerce entre le Maghreb occidental et l’Afrique noire. Précisons que les Almoravides étaient des guerriers à la fois pieux, austères et savants ce qui explique l’engouement pour les mosquées et les écoles de formation en théologie coranique. Voilà en quelques lignes un résumé de la genèse de la ville de Marrakech.